Rien ne bouge donc à la gare !

C’est avec une profonde déception et un agacement certain que le Conseil municipal a pris connaissance de la réponse apportée le 17 avril par les CFF à son courrier du 21 janvier. La grande régie y affirme notamment que la gare de Péry-Reuchenette répond aux normes en vigueur du point de vue de la sécurité et ne nécessite donc pas de mesures supplémentaires.

Les autorités s’insurgent contre cette affirmation, en estimant au contraire que le croisement de trains, avec des quais aussi étroits, est source de véritable danger pour l’usager.

Quant à l’accessibilité des convois pour les personnes à mobilité réduite, les CFF répètent une nouvelle fois que des études approfondies sont en cours… Seront-elles achevées avant la fermeture de la gare ? | cm