Histoire

Péry

 

La première mention écrite, sous le nom de Péri, figure sur un acte de donation en faveur de l’abbaye de Moutier-Grandval datant de septembre 884. En 1244, Pierre de Péry (Büderich) est cité comme chevalier et maire de Péry. En 1654, le prince Jean-François de Schönau fait ériger un haut-fourneau à Reuchenette.

De 1797 à 1815, Péry a fait partie de la France, au sein du département du Mont-Terrible, puis, à partir de 1800, du département du Haut-Rhin, auquel le département du Mont-Terrible fut rattaché. Par décision du Congrès de Vienne, le territoire de l’ancien Evêché de Bâle fut attribué au canton de Berne, en 1815.

Le 30 mars 2014, les habitants de la commune acceptent à 82 % la fusion de leur commune avec celle de La Heutte. La nouvelle commune, appelée Péry-La Heutte, est effective depuis le 1er janvier 2015.

 

La Heutte

 

La première mention écrite remonte à 1370, sous le nom allemand de Zur Hütte. La présence d’une verrerie est attestée au début du XVe siècle.

De 1797 à 1815, La Heutte a fait partie de la France, au sein du département du Mont-Terrible, puis, à partir de 1800, du département du Haut-Rhin, auquel le département du Mont-Terrible fut rattaché. Par décision du congrès de Vienne, le territoire de l’ancien évêché de Bâle fut attribué au canton de Berne, en 1815.

Le 30 mars 2014, les habitants de la commune acceptent à 90 % la fusion de leur commune avec celle de Péry. La nouvelle commune, appelée Péry-La Heutte, est effective depuis le 1er janvier 2015.