La commune peut se permettre de soutenir l’économie régionale

Les comptes communaux 2019 bouclent très favorablement. Ils seront présentés en assemblée municipale de juin ou d’août prochain

Très proches d’un budget particulièrement précis, avec des charges parfaitement maîtrisées par l’Exécutif et quelques bonnes surprises, les comptes 2019 de la commune bouclent favorablement : 9600 francs d’excédent de charges au compte global, sur un roulement de plus de 8 millions de francs et après un amortissement supplémentaire de 356’000 francs.

La situation pécuniaire de la commune est saine, très saine même, ce qui fait dire à Gaëtan Hirschi, administrateur des finances, que « Péry-La Heutte peut sans problème assumer les impacts attendus du Coronavirus et simultanément apporter un soutien concret à l’économie régionale, qui en aura bien besoin. Il serait bon de pratiquer rapidement une promotion par effet de levier. »

Une réserve appréciable

Le compte général 2019 (compte de fonctionnement alimenté par les recettes fiscales) présente un excédent de produits de 37’505 francs exactement, tandis qu’était budgété un excédent de dépenses de quelque 91’000 francs. L’amélioration y est notable, sachant qu’un montant de 356’000 francs a été versé préalablement au compte des amortissements supplémentaires, lequel présente à ce jour un total de près de 600’000 francs. Une réserve appréciable, que la nouvelle législation cantonale devrait permettre prochainement d’utiliser sans condition particulière.

Des impôts et un stand

Cette embellie s’explique en particulier par les rentrées fiscales perçues auprès des personnes physiques : la commune a engrangé 3,19 millions de francs, soit une augmentation de 238’000 francs par rapport au budget. Précisions que 3 millions exactement avaient été encaissés au même titre en 2018.

Se sont ajoutés des impôts spéciaux (quasiment imprévisibles par définition) supérieurs de 49’000 francs aux attentes.

Avec des recettes totales de 2 millions de francs, les impôts des personnes morales se sont par contre révélés inférieurs de 98’000 francs aux prévisions.

La vente du stand de tir de La Heutte, pour 96’000 francs à la commune de Sonceboz, aura constitué un autre produit extraordinaire.

Une discipline efficace

Le compte global (compte général + Financements spéciaux) boucle sur un résultat négatif de quelque 9500 francs, alors que le budget prévoyait un excédent de charges de l’ordre de 166’000 francs. A ce sujet, on verra ci-contre le détail des Financements spéciaux.

Avec Gaëtan Hirschi, soulignons que la bonne santé financière de Péry-La Heutte doit également beaucoup à ses autorités, lesquelles respectent à la lettre les charges budgétées, certains comptes bouclant à quelques francs près des prévisions.

Avec l’expérience qu’il enrichit continuellement, l’administrateur assure de surcroît une précision exemplaire de ces prévisions budgétaires, il faut l’ajouter.

Vieillissement…

Les seuls dépassements notables concernent d’une part l’entretien des ouvrages de génie civil, avec une dépenses supérieure de 25’000 francs au budget, en raison surtout des travaux induits par des fuites sur le réseau d’alimentation en eau, et d’autre part l’entretien des véhicules, qui a coûté 15’000 francs de plus que prévu, suite au vieillissement de certains engins de travaux publics ; le budget 2020 incluant l’achat d’un nouveau véhicule, ces frais vont rapidement diminuer.

On ajoutera encore une dépense au chapitre des décorations, à savoir les 11’000 francs consacrés aux nouveaux drapeaux de La Heutte, qui en avait bien besoin.

Des très bonnes perspectives

Ayant abaissé sa quotité d’impôt d’un demi-dixième, avec effet sur l’exercice en cours, la Commune enregistra conséquemment une baisse de ses recettes fiscales 2020, qui s’ajoutera aux effets attendus de la crise sanitaire, dont les impacts sont très difficiles à évaluer d’une part et s’exerceront probablement surtout sur 2021 d’autre part. Il reste que Gaëtan Hirschi est serein : « Les perspectives sont très bonnes, à moyen terme, pour Péry-La Heutte. Avec une fortune nette de quelque 6 millions de francs, et une dette de 6,8 millions, en légère diminution l’année dernière, la commune peut voir venir sans souci. »

On rappellera que ces comptes 2019 seront présentés en détails à la prochaine assemblée municipale, laquelle sera convoquée le 22 juin ou le 26 août prochains. | cm

Des Financements spéciaux solidement assurés

La Commune n’a aucune inquiétude à nourrir non plus pour ses Financements spéciaux (FS), lesquels ont bouclé sur des résultats très proches du budget.

L’équilibre était en effet quasiment parfait pour le FS de l’alimentation en eau potable, dont la santé est assurée par des capitaux de quelque 840’000 francs, au total du FS alimentation en eau et du FS maintien de la valeur.

Au niveau des eaux usées, l’excédent de dépenses atteint 63’000 francs, alors qu’étaient budgétés 105’000 francs ; avec environ 819’000 francs, le FS y relatif permet d’éponger sans difficulté les futurs excédents négatifs.

La gestion des déchets s’appuie également sur des capitaux propres de plus de 123’000 francs, qui a d’ailleurs enregistré en 2019 un excédent de recettes ascendant à plus de 15’000 francs.

Signalons enfin que le FS du service du feu clôture avec un excédent de charges de près de 35’000 francs, ce qui est tout de même encourageant au vu du budget qui prévoyait plus de 100’000 francs de prélèvement, tandis que le FS des énergies renouvelables présente un capital de 245’000 francs. | cm


1,3 million d’investissements

La commune a consenti l’an dernier quelque 1,3 million de francs d’investissements, alors que le budget en prévoyait le double. Cette différence s’explique par le retard de quelques objets, en particulier la rénovation de deux chemins à La Heutte ou encore l’installation de conteneurs semi-enterrés.

Il convient de souligner par ailleurs que les factures n’arrivent pas forcément immédiatement, les décompte étant souvent enregistrés durant l’exercice suivant.

Parmi les investissement principaux, on peut citer la fin des travaux pour la première étape de la rénovation de l’ancien collège de Péry, le renouvellement du parc informatique de l’école primaire, ainsi que le début des travaux effectués sur les chemin du Pont et de la Gare à La Heutte. | cm

Relevez vos compteurs d’eau à la fin du mois svpl.

Les cartes de relevé des compteurs d’eau sont en cours de distribution par le fontainier, à Péry comme à La Heutte. Pour une facturation la plus précise possible, et correspondant réellement à leur consommation, les propriétaires d’immeubles sont instamment priés de remplir ces cartes avec précision.

C’est ainsi que le relevé doit être effectué si possible au plus près du 31 mai prochain, tandis que la carte dûment remplie doit impérativement être retournée à l’administration municipale jusqu’au 15 juin 2020 au plus tard.

Par courriel aussi

Important : il vous est loisible également d’envoyer votre relevé par courriel, à l’adresse commune@pery-laheutte.ch. Il suffira pour ce faire d’adresser une photographie de votre compteur, d’assez bonne qualité pour qu’on puisse facilement y lire les chiffres.

Une fois la mi-juin écoulée, les propriétaires qui n’auront pas rempli la carte ad hoc, ni envoyé de courriel avec photographie, devront être taxés d’office ; leur facture sera basée sur une estimation avec majoration.

Les autorités et les services techniques remercient chacun de sa précieuse collaboration, laquelle rend cette opération de relevé efficace, rapide et économique pour la collectivité. | cm

Qui se moque de qui ?

Retrouvant la place de pique-nique de Ruegge dans cet état exactement, lundi matin 11 mai, les services techniques ont eu la nette impression que des citoyens (ou des visiteurs !) se moquent méchamment de la Commune et des autres en général. Pour rappel : les places de pique-nique de Péry-La Heutte sont fermées jusqu’à nouvel avis, en raison de la pandémie ! Cette interdiction est d’ailleurs clairement stipulée sur l’affiche accrochée à la table ; mais sans doute les contrevenants du week-end dernier ne savent-ils pas lire…

De surcroît, la poubelle installée là est destinée aux petits déchets des pique-niqueurs ou promeneurs ; les bouteilles de Pet et les cannettes d’aluminium doivent être rapportées au village et déversées dans les conteneurs de récupération ad hoc. C’est bien la moindre des choses, non ? | cm

On ne pénètre pas du tout dans les champs !

Qu’ils soient cultivés ou réservés à la pâture, les champs sont interdits à tous, sauf aux exploitants et au bétail de rente

La Municipalité rappelle que depuis le 1er avril de chaque année, et jusqu’à la fin de l’automne, il est formellement interdit de pénétrer sur les champs, que ce soit à pied, à cheval, à deux-roues ou au moyen de tout autre véhicule. Cette règle incontournable est valable aussi bien pour les surfaces cultivées que pour les pâtures. Il est bien évident que fouler les plantations de toute nature, ainsi que l’herbe destinée au bétail, fraîche ou sous forme de foin, engendre des dégâts et des pertes considérables pour l’exploitant.

Les animaux ne doivent pas davantage pénétrer sur ces surfaces agricoles. On veillera en particulier à empêcher les chiens d’y aller courir, les poules d’y picorer.

Les contrevenants pourront être dénoncés et se voir donc infliger une amende.

Merci par avance à tous pour le respect que vous démontrerez envers les agriculteurs de notre commune, et envers la principale source de notre alimentation locale. | cm

Une sympathique marque de solidarité intergénérationnelle

Les enfants ont colorié avec enthousiasme ces fleurs de solidarité

Grâce à leurs enseignantes, 80 écoliers colorent le quotidien des aînés

A l’initiative d’un groupe d’enseignantes des petites classes de La Heutte, une sympathique action de solidarité intergénérationnelle a trouvé sa concrétisation la semaine dernière dans la commune. Avec leurs collègues de Péry, ces institutrices ont préparé un courrier écrit, ainsi que des feuilles de coloriage, portant la trame de fleurs stylisées. Elles ont adressé ces dernières à leurs élèves, des enfants de quatre à dix ans, avec le matériel de travail que le corps enseignant transmettait chaque semaine aux parents, durant la fermeture des établissements scolaires.

La quasi-totalité des élèves concernés, une huitantaine, ont soigneusement colorié ces fleurs qu’ils ont ensuite retournées à leurs enseignantes.

Ayant sollicité à l’administration communale la liste des habitantes et habitants âgés de 70 ans et plus, soit un total de quelque 260 personnes, les enseignantes ont préparé des courriers pour chacun, contenant lettre et fleurs de couleurs. Quelques collègues se sont chargées vendredi de sillonner la commune pour les glisser dans toutes les boîtes aux lettres concernées.

Une grande partie du corps enseignant de Péry-La Heutte a donc mis la main à la pâte, afin de permettre aux enfants de manifester leur solidarité et leur affection à leurs aînées et leurs aînés. Ces professionnelles de l’éducation l’ont fait avec le plaisir que confère un projet rassembleur. On y verra aussi le très sympathique reflet, un de plus dira-t-on, de l’esprit régnant dans une communauté villageoise visiblement soudée.

Un bel engagement

On ne manquera pas de souligner que cette sympathique action s’est ajoutée au travail considérable qui incombait ces deux dernières semaines au corps enseignant, pour préparer une rentrée scolaire très particulière. Il faut bien dire que ces institutrices avaient pris l’habitude de mettre leur imagination et leur inventivité encore davantage à contribution, pendant un confinement où il s’agissait de trouver sans cesse de nouvelles manières d’intéresser et de stimuler les enfants. | cm