• Accueil
  • Non classé
  • Place, trottoir, comptes et Cie : menu copieux pour l’assemblée de lundi

Place, trottoir, comptes et Cie : menu copieux pour l’assemblée de lundi

Des mesures particulières et exceptionnelles, liées évidemment à la pandémie

On l’a déjà écrit dans ces Avis officiels, l’assemblée municipale dite des comptes se déroulera lundi prochain le 22 juin, au Centre communal de Péry, lequel permet une meilleure distanciation sociale.

Pour répondre aux recommandations de l’OFSP, les autorités dérogeront à l’habitude, qui ne proposeront pas d’apéritif à l’issue de la séance. Elles ont par ailleurs mis en place des mesures exceptionnelles de protection (voir encadré ci-contre).

Un crédit est proposé pour refaire le dernier tronçon de la Grand’Rue

Trottoir en vue

Un crédit de 450’000 francs est proposé aux ayants droit, pour pouvoir mener la dernière étape de réfection de la Grand-Rue. Après les gros travaux effectués le long de cette route ces dernières années, il reste aujourd’hui à remettre en état et à améliorer un tronçon d’environ 130 mètres.

En cet endroit, et une fois qu’il sera parvenu à un accord avec les propriétaires concernés au sujet de l’achat du terrain nécessaire, le Conseil municipal souhaite réaliser un trottoir qui augmentera la sécurité du trafic piétonnier.

Une image de marque bien mal en point…

Image de marque de La Heutte, la place du Lion d’Or mérite une refonte importante

Deux variantes seront ensuite soumises au choix de l’assemblée, concernant la réfection de la place du Lion d’Or. Nous avions déjà parlé ici de ce projet, en perspective de l’assemblée extraordinaire qui a dû être annulée en avril dernier.

Cette place, on ne saurait trop le rappeler, présente aujourd’hui un visage bien tristounet, alors qu’elle fait un peu figure d’image de marque pour le village de La Heutte.

La première variante, devisée à 234’000 francs, n’impliquera pas de changement profond au niveau de l’agencement général ; elle prévoit cependant un agrandissement des locaux communaux, pour pouvoir y stationner le tracteur communal, une réfection de la déchetterie, ainsi qu’une éventuelle mise à disposition de terrain pour l’installation de chauffe de la toute nouvelle Société anonyme CàD EcoLogis. Les places de stationnement passeraient à 16 (10 actuellement), dont une réservée aux automobilistes avec handicap et deux autres à la recharge des voitures électriques.

La seconde variante, devisée à 325’000 francs, implique les même aménagements, mais y ajoute la reconstruction d’un nouveau mur placé plus au Nord, et donc un gain de surface plane permettant d’élever le nombre de places de stationnement à 22.

La faute à pas de chance

Mis en circulation voici exactement douze ans, le véhicule Ladog de la voirie ne subit certes pas le poids des ans ; il s’agit tout bonnement d’un véhicule « à problèmes », qui engendre des frais de réparation clairement trop importants : depuis 2016, nous avons dû débourser pas loin de dix mille francs par année…

Estimant ces charges excessives, le Conseil municipal propose donc de se séparer de ce véhicule et de le remplacer par un engin neuf.

Il est proposé aux ayants droit d’approuver pour cet achat un crédit brut de161’600 francs au maximum ; un choix doit encore être opéré entre trois offres mises en concurrence et impliquant un contrat d’entretien sur les 5 premières années.

Deux règlements

L’assemblée devra se prononcer ensuite sur une modification mineure du règlement d’organisation du Syndicat de communes du Centre régional de compétences et protection civile du Jura bernois. Cette modification fait suite à la nouvelle organisation en matière de protection de la population en cas de catastrophe.

On se penchera ensuite sur le Règlement de l’école enfantine et primaire de Péry-la Heutte, qui nécessitait une refonte, n’étant plus adapté ni à la législation supérieure ni à l’école actuelle. Ce texte définit en particulier les bases légales, les autorités responsables, les compétences de la commission d’école, les règles de comportement au sein de l’établissement et la fréquentation des cours.

Les bons de garde proposés à l’électorat

Pour dernier point de l’ordre du jour, avant les informations que délivreront les autorités municipales et la place laissée aux divers, l’assemblée devra sanctionner le règlement communal sur les bons de garde. Ce document règle et permet d’introduire à Péry-La Heutte, le 1er août prochain, le nouveau système de subventionnement de la garde d’enfants. Un système appliqué déjà par une majorité des autres communes régionales et valable à l’échelle du canton.

Principaux changements par rapport à la pratique actuelle : le subventionnement n’est plus versé aux institutions de garde mais directement aux parents concernés ; les crèches et autres mamans de jours, privées ou communales, sont toutes traitées sur un pied d’égalité sur l’ensemble du territoire cantonal, à condition bien évidemment de remplir les exigences officielles en vigueur. | cm

Centre communal de Péry

Lundi 22 juin, 20 h

Attention : il est prudent de se munir d’une pièce d’identité

Distanciation et protection :

les mesures à suivre absolument

Les personnes vulnérables ne peuvent pas être exclues de l’Assemblée communale. Elles doivent cependant être encouragées, en cas de participation, à se protéger le mieux possible d’une contagion, ce qu’entendent faire ici les autorités.

La présence de personnes vulnérables à l’Assemblée communale est donc liée à une décision individuelle et est soumise à la responsabilité personnelle de chacun.

Merci de venir plut tôt

Les participantes et participants sont tenus d’arriver à temps à l’Assemblée communale, dont les portes seront ouvertes dès 19 h 15, afin d’éviter des encombrements aux entrées. Les entrée et sortie du local seront séparées et marquées à cet effet.

Pour assurer une distance suffisante entre la direction de l’assemblée et la première rangée de participants et participantes, cette dernière sera exceptionnellement installée sur la scène. 

Une distance de 2 mètres doit être respectée entre les participants et participantes, de tous les côtés. A cet effet, les chaises seront plus espacées qu’à l’accoutumée. La distance minimale n’est pas applicable entre participants qui font partie du même ménage. Dès lors, des groupes de 2, 3 et 4 chaises seront disposés sur le côté gauche de la salle et destinés exclusivement à des personnes d’un même ménage.

Malade ? Restez chez vous !

Les personnes malades doivent en tous les cas rester à la maison, de même que les habitants qui vivent avec une personne malade ou qui ont eu un contact étroit avec cette dernière.

Les recommandations de l’OFSP, relatives à l’isolation et à la quarantaine, ainsi que les directives et les instructions des services cantonaux compétents, s’appliquent ici à la lettre. Merci à tous d’y veiller.

Informez l’administration

La direction de l’Assemblée attire fortement l’attention sur les mesures de traçage. Primo, la liste des ayants droit présents sera tenue par un membre de l’administration. Secundo, s’il s’avère ensuite de cette séance qu’une personne atteinte par le Covid-19 y était présente, il est demandé d’en informer immédiatement l’administration communale ; tous les participants seront alors contactés personnellement et des mesures de quarantaine pourront être ordonnées si nécessaire.

Yanik Chavaillaz a été nommé responsable du respect du plan de protection. | cm

De quoi soutenir la reprise

L’assemblée se penchera sur les comptes 2019 de la commune, qu’elle est invitée à accepter et qui ont fait déjà l’objet d’une présentation détaillée dans ces colonnes (FAC du 15 mai). Rappelons qu’ils bouclent sur un léger excédent de recettes au compte général, après attribution de quelque 356’000 francs d’amortissements supplémentaires.

Parmi les améliorations enregistrées par rapport au budget, on mettra en évidence l’augmentation des rentrées au titre de l’impôt des personnes physiques, ce qui reflète la bonne santé du tissu socio-économique local. Une santé qui ne date pas d’aujourd’hui, puisque la quotité fiscale locale (par ailleurs fort basse en comparaison régionale) a pu être diminuée avec effet sur l’exercice en cours.

Gaëtan Hirschi, administrateur des finances, qualifie la situation financière communale de confortable, en estimant que la collectivité peut sans risque contribuer concrètement à la reprise économique d’après-Covid. Les investissements proposés à l’assemblée de lundi relèvent indéniablement de cette contribution. | cm

Celtor : en semaine seulement et payant

Contrairement à ce que nous annoncions par erreur la semaine dernière dans ces colonnes, en nous basant sur les informations figurant sur le site officiel de Celtor, la déchetterie de Ronde-Sagne, à Tavannes, n’est ouverte que les jours de semaine, et les dépôts y sont payants, selon le genre et le volume de matière déposée.

Attention : pour trouver une information exacte sur ce site, il faut y ignorer tout ce qui ne figure pas sous l’onglet « Covid-19 ». L’horaire d’ouverture est donc le suivant :  de 7 h 30 à 11 h 45 et de 13 h 15 à 17 h 30 (jusqu’à 16 h 30 les vendredi et veilles de fêtes).

Les déchetteries de Rondchâtel et de Ronde-Sagne sont fermées le samedi jusqu’à nouvel avis.

Avec nos excuses aux habitants de Péry-La Heutte. | cm

La distanciation sociale oubliée très brièvement, soit le temps d’apposer une signature, pour André Bessire, Claude Nussbaumer et Walter Hofer (de gauche à droite)

EcoLogis SA officiellement créée !

Le développement des chauffages à distance, dans notre commune, a vécu un moment clé mercredi soir, au Centre communal, avec la signature des actes constituant la Société anonyme CàD EcoLogis.

En présence de Me Aurore Geiser, notaire, la Bourgeoisie de La Heutte, la Bourgeoisie de Péry et la Municipalité de Péry-La Heutte ont effectivement signé les statuts de la nouvelle SA, ainsi que l’Acte de fondation et la réquisition d’inscription auprès du registre du commerce.

Le maire de la commune municipale, Claude Nussbaumer, et les présidents des deux Communes bourgeoises, André Bessire pour celle de Péry et Walter Hofer pour celle de La Heutte, ont apposé leurs paraphes sur divers documents qui officialisent la collaboration des trois collectivités au sein de CàD EcoLogis SA. Une société dont chaque bourgeoisie détient 25 pour cent des parts, tandis que la Municipalité en détient 50 pour cent.

Pour un an

Ce faisant, le Conseil d’administration de la SA a été nommé pour un an, qui est composé d’André Bessire (président), Walter Hofer (vice-président), Claude Nussbaumer, Dominique Bessire, Ulrich Stalder, Gaëtan Hirschi et Thierry Eggler.

Rappelons que cette SA a généré cent actions de mille francs chacune, toutes libérées.

Parallèlement, le travail concret avance dans le terrain, puisque mercredi, la machine pousse-tube œuvrait parallèlement sur le chauffage à distance de Péry, à quelques dizaines de mètres de la cérémonie de signature… | cm

Les travaux reprennent lundi à La Heutte

Le chantier de la rue de la Scierie, à La Heutte, sera rouvert lundi prochain 22 juin. Rappelons que la Municipalité fait procéder en cet endroit au remplacement de la conduite d’alimentation en eau, et en profite pour une réfection totale du coffre de la route. Conduite et chaussée étaient en fort mauvaise état, leur usure étant due au temps et aux modifications du trafic motorisé.

Ce chantier demandera environ deux semaines de travail, ensuite de quoi débuteront des travaux comparables le long de la rue de la Gare, avec pour points chauds les traversées de la Suze et de la ligne ferroviaire. S’il ne survient là aucune mauvaise surprise, cette double réfection devrait s’achever à la fin de septembre prochain.

Les riverains de la rue de la Scierie ont bien sûr été avertis personnellement.

On rappellera que ces deux chantiers appartiennent au projet conséquent que les ayants droit ont approuvé par les urnes en 2018.

Merci par avance aux usagers de respecter la signalisation provisoire et de faire preuve de compréhension face aux inévitables perturbations du trafic engendrées par ces travaux. | cm